Livre officiel des origines félines

Le Livre officiel des origines félines est le registre d'élevage des chats de race nés en France. Il est agrée par le Ministère de l'Agriculture pour délivrer des pédigrées...



Catégories :

Association ou organisme félin

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Le principal rôle du LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) est l'émission des pedigrees des chats de races nés en France.... (source : nnuaire)
Logo loof web.jpg
Logo de Fédération pour la gestion du livre officiel des origines félines
Contexte général
Champs d'action Gestion du registre d'élevage des chats de race en France
Zone d'influence France France
Fiche d'identité
Forme juridique Association loi de 1901
Fondation 1996
Siège central Paris
Président (e) Hélène de Monferrand
Secrétaire
général
Micheline Marot
Vice-président (s) Marie-Bernadette Pautet
Trésorier Marie Rose Moll
Site internet http ://www. loof-actu. fr

Le Livre officiel des origines félines (LOOF) est le registre d'élevage des chats de race nés en France. Il est agrée par le Ministère de l'Agriculture pour délivrer des pédigrées (loi du 6 janvier 1999) et tenu par une association loi de 1901, la Fédération pour la gestion du Livre Officiel des Origines félines.

17 000 pedigrees sont édités en moyenne par an pour plus de 6 000 éleveurs et spécifiques (2006) [1].

La fédération assure aussi la promotion du chat de race en France, la gestion des standards félins, la gestion du Livre des Affixes, la formation et l'agrément les juges mais aussi le contrôle des expositions félines et la validation des titres obtenus à ces occasions[1]. Elle organise aussi en collaboration avec la Entreprise française de félinotechnie la formation du CETAC pour former éleveurs et futurs éleveurs félins.

Historique

Avant la création du LOOF, les pedigrees étaient délivrés par les club de race[2], tels que la Fédération féline française (FFF) [3] ou l'Association nationale des Cercles félins de France (ANCFF) [2]. Plusieurs livres des origines existaient, et les règlements étaient particulièrement divers[3].

La Fédération pour la gestion du livre officiel des origines félines est agréée depuis le 4 novembre 1996 pour la tenue du livre généalogique des espèces félines[4], [5] et depuis le 6 janvier 1999, seuls les chats inscrits au LOOF sont légalement reconnus comme chat de race. Dans le cas opposé, et même si le chat est né de parents de race, il peut être reconnu au mieux comme un «chat d'apparence», c'est-à-dire comme un chat ayant des caractéristiques morphologiques semblables au standard d'une race donnée : par exemple, un chat peut être d'apparence siamois. Lors de la cession d'un chat, il doit clairement être mentionné si le chat est de race ou d'apparence[6].

Missions

Le LOOF a pour mission, en plus de gérer le livre des origines, de rédiger les standards et de perfectionner la sélection d'une race, de gérer les affixes des élevages, de promouvoir l'élevage félin auprès du grand public et d'organiser les concours félins. Le LOOF permet aussi d'obtenir le Certificat d'études techniques de l'animal de compagnie (CETAC), option «chat», certificat de capacité servant à passer le statut d'éleveur[7].

Standards et pedigree

Article connexe : Standard (race) .

Le standard est la description précise du «chat parfait» pour une race donnée, mais également des pires défauts de la race. Les mariages autorisés sont aussi spécifiés. Une échelle de points sur 100 est donnée à chaque caractéristique morphologique de la race, par exemple la couleur de la robe ou la forme du corps. Cela permet d'évaluer l'importance de certaines caractéristiques comparé à d'autres. Le standard autorise l'éleveur de sélectionner ses meilleurs sujets et au juge de les noter.

Registres

Il existe trois registres différents en addition avec le livre d'une race. On peut distinguer le Registre d'Inscription au titre de l'Apparence (RIA), le Registre d'Inscription Expérimentale (RIEX) et le Registre de filiation (RF). Les différents registres, surtout le RIA, étaient fermés jusqu'en 2005 sauf pour la race Thaï. L'ouverture a été surtout autorisée pour perfectionner le bassin génétique des races[8].

Le RIA autorise terme d'ajouter une nouvelle lignée dans une race : elle commence par l'inscription d'un chat dont les caractéristiques morphologiques sont semblables à celle d'une race donnée. Sa généalogie est inconnue, mais elle permettra à la quatrième génération de ce chat d'être incluse dans le livre des origines de la race, sous certaines conditions. Les conditions sont drastiques : la conformité à une race de la première génération est en premier lieu jugée par deux juges. Les générations suivantes, issues de croisements avec un chat de race, doivent ensuite obtenir deux qualificatifs «excellents» pour pouvoir être inscrites sur le RIA. La quatrième génération de chat inscrite au RIA est alors reconnue comme chat de race et inscrite au livre principal de la race[9].

Le registre RIEX sert à conserver la généalogie des chats qui ne peuvent être reconnus par le LOOF. Il s'agit par exemple d'un croisement expérimental entre deux races dont les mariages ne sont pas autorisés, ou d'un chat étranger d'une race non reconnue par le LOOF ou issu d'un croisement non reconnu[9].

Le registre RF permet d'inscrire la généalogie de chat participant à un programme d'élevage[9].

Races reconnues

Article détaillé : Liste des races de chat reconnues par le LOOF.

Le LOOF reconnait différentes races qui ne sont pas forcément les mêmes que les autres associations. Cependant le LOOF est un ouvrage des origines assez ouvert et qui accepte aisément les nouvelles races. Il existe en tout 71 races reconnues en juin 2009, mais nombre d'entre elles peuvent être reconnue comme des doublons, puisque les variétés (longueur et forme du poil principalement) sont comptées comme des races différentes. Il existe aussi cinq «Nouvelles races» et deux «Nouvelles couleurs»[10].

Le nombre de races reconnues à tendance à s'accroître. En 2001, 64 races étaient reconnues, dont le lynx domestique et le neva masquarade, variété colourpoint de sibérien[11]. Les races ojos azules et serengeti reconnues comme nouvelles race le 1er janvier 2007 ne le sont plus à présent[12].

Pour diminuer le nombre de standards, certaines races ont été regroupées sur des critères morphologiques et de mariages autorisés pour former un unique standard cohérent : par exemple l'abyssin et sa variété à poil long le somali sont regroupés sous le même standard. En 2009, il y a par conséquent 49 standards pour 71 races différentes[13].

Le LOOF publie aussi une liste des types morphologiques et une liste des robes et couleurs du chat[14].

Offre de formation

Article détaillé : CETAC.

Le LOOF est le responsable administratif[15] du Certificat d'Études Techniques de l'Animal de Compagnie option «chat» (CETAC) effectué en collaboration avec l'Unité de médecine de l'Elevage et du Sport (UMES) de l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et la Entreprise française de félinotechnie (SFF) [16]. Cette formation permet d'accéder au certificat de capacité indispensable au statut d'éleveur[15], [16].

Notes

  1. Rôles et missions du LOOF
  2. (fr) Véronique DUBOS, «La saga des pedigree» sur http ://www. afas-siamois. com/, 11 octobre 2004, Association féline des amis du siamois. Consulté le 11 octobre 2009
  3. (fr) Christiane Sacase, Les Chats, Solar, coll. «Guide vert», février 1994 (ISBN 2-263-00073-9)  
  4. (fr) Ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation, «Arrêté du 4 novembre 1996 portant agrément de la Fédération pour la gestion du livre officiel des origines félines» sur http ://www. loof-actu. fr/, 4 novembre 1996, LOOF. Consulté le 11 octobre 2009
  5. (fr) Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, «Arrêté du 1er août 2006 portant agrément de la fédération pour la gestion du livre officiel des origines félines» sur http ://www. loof-actu. fr/, 1er août 2006, LOOF. Consulté le 11 octobre 2009
  6. (fr) Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, «décret n° 2008-871 du 28 août 2008 relatif à la protection des animaux de compagnie et modifiant le code rural» sur http ://www. loof-actu. fr/, 28 août 2008, LOOF. Consulté le 11 octobre 2009
  7. (fr) LOOF, «Missions du LOOF» sur http ://www. loof-actu. fr/, Juin 2009. Consulté le 11 octobre 2009
  8. (fr) LOOF, «Règles d'inscription aux livres annexes : RIEX, RIA, RF» sur http ://www. afas-siamois. com/, 29 août 2004, Association féline des amis du Siamois. Consulté le 12 octobre 2009
  9. (fr) LOOF, «RIA/RIEX/RF» sur http ://www. loof-actu. fr/, 12 juin 2006. Consulté le 12 octobre 2009
  10. (fr) LOOF, «Listes des races» sur http ://www. loof-actu. fr/, 12 juin 2009. Consulté le 11 octobre 2009
  11. (fr) LOOF, «Archives races reconnues LOOF» sur http ://www. afas-siamois. com/, juin 2001, Association féline des amis du Siamois. Consulté le 12 octobre 2009
  12. (fr) LOOF, «Conseil d'administration du 14 novembre 2006 : décisions et commentaires» sur http ://loof. asso. fr/, 14 novembre 2006. Consulté le 11 octobre 2009
  13. (fr) LOOF, «Guide des standards» sur http ://www. loof-actu. fr/, 20 juin 2009. Consulté le 11 octobre 2009
  14. (fr) LOOF, «Guide des standards LOOF» sur http ://www. loof-actu. fr, Juin 2009. Consulté le 12 octobre 2009
  15. (fr) Véronique DUBOS, «CETAC option chat : Une réelle formation à l'élevage félin» sur http ://www. afas-siamois. com/, 29 août 2004, Association féline des amis du Siamois. Consulté le 12 octobre 2009
  16. (fr) LOOF, «Formations CETAC option chat» sur http ://www. loof-actu. fr/. Consulté le 12 octobre 2009


Liens externes

Site officiel du LOOF

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_officiel_des_origines_f%C3%A9lines.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 12/01/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu